Nouveaux modes de vie Les usages de la cuisine

Zéro déchet, cuisiner responsable, dire non au gaspillage !

Vous changez de cuisine ? C’est aussi le moment de changer d’habitudes, avec la nouvelle configuration de vos zones d’activité et de vos solutions de rangement. Pourquoi ne pas profiter de ce renouveau pour agir, vous aussi, en faveur de la planète ? Et, au passage, donner l’exemple à vos proches, qui auront envie de vous emboîter le pas… On vous raconte comment concilier super organisation et développement durable : si chacun le fait à l’échelle de la cuisine, c’est l’environnement tout entier qui en profitera !

Organiser

Tout commence avec le choix de vos meubles, de votre électroménager et de vos éléments de rangement. Cuisiner durable, c’est déjà choisir une marque responsable et respectueuse des normes environnementales. Cake Kitchen privilégie la qualité, faite pour durer, plutôt que le consommable à court terme. L’ensemble de nos meubles sont de fabrication européenne ; ils sont montés en Allemagne, où ils subissent des tests qualité et des vérifications multiples avant de sortir des usines, prêts à être installés. Le bois utilisé est issu de cultures forestières durables, et les sources d’approvisionnement sont contrôlées et certifiées PEFC. Leur qualité est aussi un gage de résistance : ils sont solides, donc ils dureront plus longtemps, ce qui est un premier engagement de ne pas générer de déchet avant longtemps. Notre gamme d’électroménager s’inscrit également dans cette logique : ce sont des marques réputées, qui ont été sélectionnées pour leur robustesse. En optant pour des réfrigérateurs, des fours ou des plaques de cuisson de qualité, vous faites donc un choix responsable. Enfin, en organisant habilement vos différentes zones d’activité, vous pouvez économiser de l’énergie : des luminaires leds basse consommation au-dessus de vos meubles hauts, un évier près de la fenêtre pour utiliser moins d’électricité, un lave-vaisselle aux normes pour économiser l’eau. Chaque geste compte.

Trier

Une autre façon de contribuer à la protection de l’environnement est de bannir le mot gaspillage de votre cuisine. Vous pouvez bien sûr commencer par acheter en plus petites quantités, pour ne pas devoir jeter, mais vous pouvez aussi jouer sur vos priorités en épicerie sèche, en achetant des ingrédients en vrac que vous emballerez dans des sacs en tissu réutilisables. Pourquoi ne pas pousser la logique en aménageant un coin épicerie, avec des bocaux en verre ? Vous aurez non seulement une jolie déco, des ingrédients à portée de main, tout en évitant le plastique des emballages inutiles. Pensez également au bac à compost pour recycler les épluchures de fruits et de légumes, qui serviront d’engrais à vos plantes.

Cuisiner en circuit court

Le changement se fait aussi dans les assiettes. En cuisinant, par exemple, des produits frais que vous achèterez au fur et à mesure de vos besoins, plutôt que d’accumuler des plats industriels, riches en graisses saturées, et néfastes pour la santé. Combien d’entre nous ont aussi tendance à oublier dans les placards des produits ayant une date longue de conservation, si longue qu’on finit par les oublier avant de devoir les jeter ! N’hésitez pas à plutôt sélectionner des denrées qui proviennent de votre région : contribuer aux circuits courts de l’économie verte c’est, par la même occasion, soutenir les producteurs de votre département et réduire le risque de gaspillage en achetant peu à la fois. Dans une jolie cuisine, vous aurez aussi envie de mettre de la couleur et de la fraîcheur : pourquoi ne pas installer un bac à herbes aromatiques, pour égayer vos plats et votre intérieur, tout en maîtrisant vous-même la qualité gustative de vos plantes et la juste quantité de ce que vous utilisez ? Vous allez voir, on prend vite goût à cuisiner du bon, du frais, et du beau !